afrique-berceau-humanite

Qu’entend-t-on lorsqu’on dit que l’Afrique est le berceau de la civilisation ?

C’est vrai, et on le sait tous, le squelette de Lucy fut découvert il y a trois millions d’années en Afrique.

Elle fut longtemps la plus vieille ancêtre de l’homme ce qui lui donne ce succès.
Mais au début des années 2000, les scientifiques ont trouvé un ancêtre encore bien plus ancien.

Il s’agit de Toumaï, âgé de sept millions d’années, trouvé encore une fois en Éthiopie, toujours en Afrique.

C’est le plus vieux squelette humain trouvé à ce jour donc on présume que la naissance de la civilisation humaine prend ses débuts en Afrique.

L’Afrique est alors le continent sur lequel est apparu les Homos sapiens, ancêtres des hommes modernes, donc il s’agit du berceau de la civilisation avec le début des hominidés.

toumai-berceau-civilisation-afrique

Selon les historiens

Les historiens sont aussi d’accord pour dire que les premiers hommes sont apparus en Afrique. A la suite de l’évolution des espèces, nos plus vieux ancêtres ont vu le jour sur cette partie du globe.

Dès lors, nous sommes tous des descendants de ces premiers êtres de l’espèce humaine.
Toutes les populations diverses et variées actuelles ont un ancêtre originel commun, une sorte d’Homme universel. En effet, les dernières études tendaient à prouver que les Hommes à l’origine de l’espèce auraient quitté le continent africain avant de s ‘étendre et coloniser l’Europe.

Pour pouvoir prétendre et appuyer ses théories émises par les plus grands spécialistes dans ces domaines, il faut se pencher sur l’étude du patrimoine génétique humain. Chaque espèce qui se reproduit transmet ses gènes à sa descendance. L’étude de l’homo sapiens peut se faire de cette façon et ce qu’elle démontre est fascinante.

En remontant ce chemin, on a pu mettre au jour que l’expansion de la population provient bien de l’Afrique.

A l’origine, la civilisation prend sa source sur les hauts plateaux éthiopiens puis les populations bougent vers l’Afrique orientale et australe.

C’est aussi à cette époque, il y a 10 000 ans qu’une vague de population quitta l’Est de l’Afrique pour remonter vers l’Égypte et le Moyen-Orient. On retrouve les premières traces de la présence de l’Homo sapiens en Europe grâce au travail des archéologues qui ont trouvé des vestiges de ce passage en Italie, puis en France.

Au fur à mesure des siècles

Bien sûr tout au long de ce parcours et au fil des siècles, les premières mutations ont débuté chez l’Homme. Afin de s’accoutumer le mieux possible à son environnement, l’évolution a permis aux Hommes de se démarquer en fonction des aptitudes nécessaires pour survivre.

C’est aussi pour cela que de nos jours, on voit une multitude de différence entre les individus selon les continents alors que nous sommes tous issus d’ancêtres africains il y a plusieurs millions d’années.

Même si aujourd’hui nous sommes plus de sept milliards sur terre avec beaucoup de diversité entre les individus, il faut se rappeler qu’‘il y a plusieurs centaines de milliers d’années en arrière, il n’y avait qu’une poignée d’hommes et qu’ils venaient d’Afrique.